samedi 2 mai 2015

Le sourire des femmes, de Nicolas Barreau


Aurélie est au trente-sixième dessous : Claude vient de la quitter pour une autre. Elle erre dans Paris toute la journée qui suit, ruminant sur cette histoire, et finit, un peu par hasard, dans une librairie. Elle en ressort avec un roman, qu’elle commence à lire tout de suite en entrant chez elle, et ne le referme pas avant de l’avoir fini. Elle est abasourdie. La jeune femme qui est décrite dans ce roman lui ressemble comme deux gouttes d’eau, et elle tient un restaurant qui ressemble à s’y méprendre à celui qu’elle tient. Mieux : il se nomme comme son propre restaurant, et se trouve à la même adresse !

Sans vraiment savoir ce qu’il adviendra, elle décide d’écrire à l’auteur de ce roman, un certain Robert Miller, et glisse sa lettre dans la boîte aux lettres de sa maison d’édition. Mais Robert Miller est un peu difficile à joindre, il vit dans son cottage en Angleterre, avec son petit chien Rocky, et déteste être mêlé à la vie publique.


En découle une histoire abracadabrante, drôle et tendre, un bon petit roman de vacances, des personnages attachants et une histoire toute en légèreté, qui se laisse lire facilement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un ptit mot ! :)