samedi 2 mai 2015

Le premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi


Rodolphe se compose un visage surpris. Il a quarante ans aujourd’hui et, il le sait, son épouse Marie lui a préparé une surprise. Dans quelques minutes, il va rentrer chez lui, ses amis vont tous crier « Surpriiiiise ! », et lui va afficher l’air de celui qui ne s’y attendait pas, comme si Marie ne lui avait pas déjà préparé une surprise pour ses vingt ans, une autre pour ses trente ans, et comme s’il ne l’avait pas surprise en train de chuchoter au téléphone « c’est une surprise ! ». Et tout se passe comme il s’y attendait, à un détail près. Une enveloppe est déposée là, dans laquelle il trouve un mot de Marie qui lui explique que, s’il voulait être surpris, il va l’être : elle part.

Nous suivons alors Marie qui, pour commencer sa nouvelle vie, part pour trois mois sur un paquebot, pour une croisière qui va lui faire faire le tour du monde. Une croisière spéciale pour personnes seules, c’est exactement ce dont elle a besoin : se retrouver toute seule avec elle-même.

Pourtant, dès le premier jour, elle fait la connaissance d’Anne, une femme d’une soixantaine d’années, d’un tempérament très anxieux, et de Camille, une jeune femme délurée de vingt ans, qui jure comme un charretier et a prévu de « se taper un mec par pays » dans ce voyage autour du monde.

Au gré de leurs pérégrinations, une solide amitié va lier ces trois femmes, et nous ferons avec elles la connaissance des autres voyageurs. Il y a l’italienne hystérique qui gâche les matinées de Marie, il y a « Milou » qui suit Camille comme son ombre, il y a l’homme aux cheveux gris, un monsieur renfrogné et solitaire, il y a Marianne qui, à 85 ans, donne une jolie leçon de vie à Marie, Camille et Anne…

L’histoire d’une quête de soi, l’histoire d’une personne qui, à 40 ans, se retourne sur son parcours et comprend que sa vie ne commence que maintenant. Marie nous entraîne dans son sillage, celui d’une femme qui plaque tout, sans peur, sans regret, et qui ose prendre sa vie en main du jour au lendemain. Une jolie histoire, à laquelle on a envie de croire. Certes pas « le » roman du siècle, mais une écriture légère, des personnages pétillants, une lecture facile. Un roman qui fait du bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un ptit mot ! :)