jeudi 28 août 2014

Les gens sont les gens, de Stéphane Carlier











 


Une psy qui s'ennuie autant dans son métier que dans son couple, une virée à la campagne pour échapper à ce quotidien devenu trop lourd à porter, et voilà un cochon en plein Paris, dans un appartement de la rue de Vaugirard ! 
Stéphane Carlier trace ici l'aventure excentrique de Nicole qui, perdant pied, se prend d'affection pour Foufou, voué à une triste vie qui devait le conduire directement à l'abattoir, au point de le ramener chez elle sans préméditation. 

Sous couvert d'une comédie loufoque, se cache une vraie analyse des personnages et la quête d'identité de chacun se trouve être au coeur de ce roman. La situation n'est finalement pas si dingue que ça, puisque l'auteur s'est documenté sur la question de l'adoption d'un cochon comme animal de compagnie et sur ses vertus apaisantes, le tout étayé par un lien donné en toute fin d'ouvrage (http://www.groingroin.org/site/) et qui sonne comme une blague... mais ça n'en est pas une, le site existe réellement ! 

On rit beaucoup face à des situations franchement cocasses, et on est pourtant touchés par ces personnages très humains. L'écriture est simple et efficace, l'auteur va droit au but sans se perdre dans des longueurs ennuyeuses. Voilà une excellente lecture qui fera passer de bons moments, un joyeux roman qui se lit en quelques heures à peine.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un ptit mot ! :)