jeudi 8 mai 2014

Evil dead, de Sam Raimi (1981)


Ca y est, j'ai enfin vu le film Evil Dead, dont j'avais tant entendu parler. Le film "culte" de Sam Raimi - réalisateur notamment de la trilogie Spider-Man ou du Monde Fantastique d'Oz.

Cinq jeunes adultes se rendent sur leur lieu de vacances. A l'époque, Internet n'existe pas et aucun n'a pu voir la maison avant d'aller sur place, mais ils sont ravis, ils ont fait une affaire, le prix de la location était vraiment intéressant. 

Seulement voilà. Quand ils arrivent, après être passés sur un pont de bois tellement vieux qu'il s'écroule à moitié sur leur passage, il se fait que la maison est une vieille cabane en bois qui semble à peine tenir debout, qu'elle est complètement isolée au milieu des bois, et, ils ne le savent pas encore, mais elle est entourée d'une forêt hantée par une force malveillante - que nous, spectateurs, avons déjà eu l'occasion de voir à l’œuvre pendant leur trajet. Lors de leur première soirée, ils réveilleront sans le vouloir de mauvais esprits qui tenteront de prendre possession d'eux par tous les moyens. 

"Join us !", ces mots résonnent de bout en bout, comme sonnant le glas pour ces 5 personnes... 

Bon. Soyons honnête. Le film a vieilli, et quand on le regarde avec nos yeux d'enfant gâté qui n'ont connu que les films aux effets spéciaux élaborés, ça fait un peu drôle. La décomposition des démons, notamment, n'est pas sans rappeler les effets de Chapi-Chapo... ce qui prête plus à sourire qu'à être pétrifié. Pareil, on sent que les façons de filmer ont beaucoup évolué. On peut voir à plusieurs reprises des gros plans sur les yeux des personnages, qui aujourd'hui paraissent vraiment too much !

Dans le scénario, beaucoup d'incohérences, que ce soit dans les comportements des personnages ou dans la logique même des événements. 

Une petite maison isolée dans les bois, la nuit, des bruits à la cave dont la trappe s'ouvre toute seule, et dans laquelle ils trouvent un grimoire dont la couverture est faite, selon eux, de peau humaine, des incantations pour réveiller les esprits dont il est question dans le fameux grimoire, puis une jeune femme va dans sa chambre, et là, elle entend des voix glaçantes qui viennent de dehors... réaction ? Elle sort ! Bah oui. Seule, en pleine nuit, dans cette ambiance pas du tout inquiétante, elle sort ! Sans lampe, sans rien. Et elle s'éloigne de la maison. Oui. Elle fait ça. Bien sûr, il lui arrive des bricoles ! 

 
A un autre moment, un des personnages est possédé par un démon, s'ensuit une bagarre sanglante qui se termine en maîtrisant le démon... Et une des jeunes femmes s'en va... dormir !! J'avoue que ça m'a un peu fait penser à Red is dead (La cité de la peur), quand la jeune femme s'en va prendre sa douche toute guillerette, alors que Youri vient de décimer sa famille ! 

Dans la logique des événements, certains personnages sont à peine blessés par les démons, et ils se transforment en démons presque instantanément. D'autres mettent beaucoup plus longtemps. D'autres encore sont complètement ensanglantés, assommés, plus tout à fait conscients... mais ne se transforment pas en démons ! 

Bref. Pas mal de choses pas très logiques à mon sens. Mais en même temps, ce sont ces petites incohérences qui font tout le charme de ce vieux film. Et puis, j'ai lu que c'était un film à petit budget, qui avait été tourné avec les moyens du bord, uniquement avec des amateurs, et pour un film amateur, il faut quand même admettre que c'est un sacré calibre. Enfin, malgré toutes les incohérences et tous ces petits détails qui font sourire, on arrive à trembler, à frissonner, et malgré nous on retient notre souffle, on se demande ce qui va bien pouvoir suivre, quand ça va enfin s'arrêter, on n'en peut plus, on est quand même drôlement tenus par tout ce qui se passe, les multiples attaques des démons qui inlassablement reviennent à la charge, et le jour qui ne se lève jamais ! Aaaah ! On n'en peut plus ! Et quand, enfin, tout semble terminé... eh bien ! Tout n'est pas terminé ! Au moment où l'on s'y attend le moins, un rebondissement de dernière minute vient nous achever ! 


On ressort de ce film essoufflé, et contents que ce soit enfin terminé ! Pas parce que c'était nul, sûrement pas ! Mais belle et bien parce que, bien que pas mal de petits détails nous fassent rire, ce film reste quand même angoissant et effrayant. Je n'en ferai, pour ma part, pas un film "culte", mais je peux concevoir que certains l'aient vu ainsi à l'époque - ou que d'autres, plus pointus que moi en cinéma, puissent encore le considérer comme tel aujourd'hui.

Une nouvelle version de ce film est sortie en 2013. La même histoire avec des moyens modernes, j'imagine que cela doit valoir le coup d'oeil...

2 commentaires:

  1. Bah je vais me laisser tenter ....;-)
    Claire

    RépondreSupprimer
  2. Les effets spéciaux sont pourris !!! :D

    RépondreSupprimer

Laissez-moi un ptit mot ! :)